Search

Pour un Plan Marshall européen de la formation et de l'éducation

LETTRE OUVERTE. Pour éviter l'effondrement socio-économique, nous souhaitons porter à l'attention des dirigeants européens une stratégie de résilience socio-économique compatible avec leurs programmes de Green New Deal, de transition digitale de l'Europe, d'inclusion par l'emploi et de défense d'une société de la connaissance et de la créativité. Par Raphaële Bidault-Waddington, fondatrice du LIID Future Lab, en collaboration avec Marie-Hélène Caillol, présidente du Laboratoire européen d'anticipation politique.


Les analyses prospectives sont toutes très claires : le Covid-19 provoque une crise économique sans précédent et une vague de chômage dont on sait déjà combien elle sera longue, fastidieuse et onéreuse à résorber. L'Organisation internationale du travail anticipe une perte de 12 millions d'emplois pour l'Europe en 2020. Sans aucun doute cela met en péril l'Union européenne et les systèmes nationaux dewelfare. Nous savons également à quel point une crise systémique et un chômage de masse sont susceptibles de faire reculer la démocratie et d'exacerber les inégalités. Nous ne sommes qu'au début de la vague du tsunami et il est possible de limiter son ampleur en agissant dès maintenant.


Amorcer un processus vertueux et tourné vers l'avenir

Au lieu d'attendre l'effondrement, notre proposition consiste à transformer la période de désintégration dans laquelle nous sommes en une opportunité pour apprendre, se former, innover, imaginer le monde d'après, incuber des projets, préparer la renaissance et réorienter l'économie vers des modèles écologiques, digitaux et inclusifs.

Mettre en place dès maintenant un investissement massif dans la formation et l'éducation va amorcer un processus vertueux et tourné vers l'avenir, d'une part en stoppant l'explosion du chômage, et d'autre part en réorientant les écosystèmes de création de valeur(s) vers les Objectifs du Développement Durable (ODD).


Concrètement, la dynamique de résilience socio-économique fonctionne par trois leviers :


1 - Aider les entreprises à garder leurs salariés en leurs offrant des programmes de formation (locale ou à distance) pour acquérir des compétence d'avenir, innover et rechercher de nouvelles sources de valeur(s) bas-carbone (économie circulaire, circuits courts, potentiel digital, nouvelles formes d'utilité et de contribution, etc.)


2 - Aider, grâce à des formations, les citoyens européens, employés ou au chômage, à développer leur talents, à repenser voire réinventer leur projet de vie professionnelle, à devenir "future-proof" et à prendre des initiatives pour un monde plus durable.


3 - Créer un grand nombre d'emplois d'enseignants, formateurs et mentors, ceci donnant des opportunités immédiates pour des chômeurs ou des travailleurs indépendants, dont nombre sont déjà vulnérables.


Dans ce scénario, la population reste active, incluse et investie plutôt que laissée en attente et en insécurité, dans un processus de dévalorisation et de marginalisation caractéristique du chômage.


Extrait de la Lettre ouverte de Raphaële Bidault-Waddington,

fondatrice du LIID Future Lab, en collaboration avec Marie-Hélène Caillol, présidente du Laboratoire Européen d'Anticipation Politique.


L'intégralité de la lettre ouverte ici : https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/pour-un-plan-marshall-europeen-de-la-formation-et-de-l-education-848730.html

17 views
  • Grey Twitter Icon
  • Grey LinkedIn Icon
  • Facebook
  • YouTube

59 Rue Lamarck, 75018 Paris, France | Tel. +33 144 857 317 | WhatsApp. +33 631 703 071

téléchargement.png

French Ministry of Labor authorization (11755784775) for offering executive education programs

DATA-DOCK_nuagency_organis-me_validé_et
Logo CEOWORLD EIU PARIS 75.png
Contact Us

Check Our Privacy Policy

© 2020 by EIU WORKSHOPS